• Mon Expérience
  • Nous contacter

Safari en lodge au Botswana

Partez en Safari en lodge au Botswana, offrez vous des expériences de brousse exceptionnelles et des aventures de safari uniques. Nous vous emmenons dans des safaris authentiques qui rappellent les expéditions africaines traditionnelles des temps anciens.

  • Safari en lodge au Botswana
  • Naviguez les eaux de ce monde magique d'îles et de lagons en pirogue (mokoro) et en bateau à moteur voire en houseboat
  • Survolez le delta en avion cessna, une excellente occasion de voir le système du delta dans son ensemble. Une expérience mémorable
  • Votre voyage démarre et s'achève aux Chutes Victoria, immanquables

Safari en lodge au Botswana

L'Okavango

Le delta de l’Okavango est unique en son genre lors d'un safari au Botswana, l’un des rares deltas intérieurs au monde. Les safaris sont parmi les meilleurs au monde. C'est certainement la région la plus préservée d’Afrique.

On peut y voir des troupeaux d'éléphants, ainsi que tous les principaux félins, hyènes, chiens sauvages et de nombreuses antilopes, y compris le sitatunga (une antilope) rare et timide. Il n’y a pas que la faune qui en fait une visite intéressante, mais aussi la végétation.

Les seuls types de végétation qui peuvent survivre dans un système aussi unique sont les roseaux et le papyrus. Les roseaux (Phragmites australis et P. mauritiarius) poussent dans des eaux de profondeur moyenne et sont enracinés. Le papyrus (Cyperus papyrus), quant à lui, flotte et se plie facilement avec le courant. Le papyrus est principalement consommé par le sitatunga.

safari au Botswana

Moremi

Cette réserve a été déclarée par le peuple BaTawana en 1963. Il s’agit du premier sanctuaire sauvage créé par une tribu africaine dans sa propre région. Cet acte a été décrit à l'époque comme un point culminant de l'histoire tribale africaine.

Lors de votre safari au Botswana, la concentration d’oiseaux et d’animaux sauvages fait de Moremi une zone faunique de choix où éléphants, hippopotames, buffles, lions et la plupart des autres gibiers (y compris l'éland, le kudu, l'antilope rouanne et, si vous êtes chanceux, même le léopard) peuvent être vus en abondance. La diversité d’oiseaux (tant dans le delta que dans les zones de terres arides) est excellente, en particulier le long de la rivière Khwai. Pendant la saison sèche, un regroupement de toutes les espèces (oiseaux et faune) le long des rivières et des points d'eau permanents fait de la réserve de Moremi l’une des expériences les plus inoubliables en matière de vie sauvage en Afrique.

safari au Botswana

Chobe

Lors de votre safari en lodge au Botswana, vous passerez par le parc national de Chobe, une vaste zone sauvage couvrant près de 11 000 km2, ce qui en fait le troisième plus grand parc du pays.

La rivière Chobe constitue la frontière nord du pays et à l'extrême sud-ouest, elle borde la réserve de Moremi. La fonction principale du parc national de Chobe est de protéger un nombre conséquent de grands prédateurs d’Afrique australe, ainsi que la population concentrée d’antilopes de puku et d’éléphants migrateurs, qui peut atteindre 70 000 individus.

Le parc national de Chobe offre des contrastes extrêmes ainsi qu’une variété d'expériences. Il couvre un grand nombre de types de végétation et de caractéristiques géologiques qui vont de l’habitat quasi tropical du marais de Linyanthi au paysage sévère et désertique de Savuti, en passant par la luxuriante prairie inondable de la plaine de Chobe jusqu’aux sables profonds de la forêt de Brachestegia.

On y trouve également la dépression de Mababe avec son sol à coton noir et ses broussailles d’acacia, ainsi que les zones constellées de mopane et de combretum à Nogatsaa.

La plus grande attraction de la région de la rivière Chobe est probablement les éléphants, que l’on peut presque toujours  voir à cet endroit. Leurs visites au bord de l'eau en fin d'après-midi offrent des heures d’observation fascinantes et de merveilleuses opportunités pour les photographes en safari au Botswana.

Outre les énormes troupeaux d'éléphants, on peut également observer d'énormes troupeaux de buffles dans cette région pendant la saison sèche. Vous pouvez également vous attendre à voir des sassabys, des cobe à croissant, des antilopes rouannes, des élans, des hippotragues noire, des girafes et, si vous êtes chanceux, l’une des rares antilopes puku.

Les plaines inondables de la rivière constituent une zone d'observation idéale avec des parcelles mixtes de prairies ouvertes, de bosquets de brousse et de forêts fluviales. Dans la rivière elle-même, vous devriez voir des hippopotames et des crocodiles. La région de la rivière Chobe possède également une riche variété d'oiseaux. Les magnifiques couchers de soleil en font une expérience sauvage à ne pas manquer.

La rivière Chobe prend sa source dans les hautes terres de l'Angola et coule en direction du sud-est. Cette section de la rivière s'appelle le Kwando.

Lorsqu'elle entre au Botswana, non seulement elle change de nom, mais elle subit également un changement radical de cap à 90 degrés à l’endroit où elle rencontre une ligne de faille majeure. Le nom de la rivière change encore 3 fois avant d'atteindre le fleuve Zambèze.

safari au Botswana

Savuti

Au sein du parc national de Chobe, Savuti est peut-être l'une des zones d'observation de la faune les plus connues du pays. Le nombre et la variété d'animaux observés peuvent être assez stupéfiants.

Makgadikgadi pans

Le Makgadikgadi est un lieu de grands espaces ouverts et inhabités sous une voûte infinie de ciel bleu. L'éloignement et l'inaccessibilité des pans accentuent encore plus le charme des lieux.C'est une vaste étendue remplie de teintes subtiles et d'une beauté surréaliste. Presque de la taille du Portugal, le pan couvre 12 000 kilomètres carrés et représente la plus grande saline du monde. Le pan n'est qu'une partie de ce qui était auparavant l'un des plus grands lacs intérieurs d'Afrique.

En septembre, de grands troupeaux d'antilopes, de zèbres et de gnous errent dans les plaines poussiéreuses en attendant les premières pluies. À leur arrivée, les eaux transforment les pans en un miroir parfait reflétant le ciel, déformant toute notion de lieu et de temps. Bien que ces pluies soient de courte durée, en décembre, un autre déluge transforme les bords des vastes bassins en prairies verdoyantes où des troupeaux d'animaux sauvages convergent pour profiter de l’abondance.

Des volées d'oiseaux arrivent pour construire leurs nids le long du rivage de la rivière Nata, à Sua Pan, et se nourrissent d'algues et de crustacés qui dormaient dans le sel et le sable en attendant les pluies diluviennes.

Article

https://www.sealadventures.fr/les-safaris-dans-le-delta-de-lokavango

Office du tourisme du Botswana







  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.