Apnée

Voyage apnée

Un nouvel horizon de sensations, de photographie et de contact avec la faune

Apprenez ou pratiquez avec un champion du Monde

Partez en voyage apnée dans des destinations adaptées

  • Le snorkeling, la randonnée palmée, la randonnée aquatique ou la pratique dite « avec palmes, masque et tuba » (PMT), consiste à  observer les fonds sous-marins. Sans bouteille de plongée, le pratiquant alterne les phases de respiration à  l’aide d’un tuba et éventuellement des descentes en apnée
  • L’apnée démarre lorsque vous retenez votre respiration
  • Une initiation ou une formation en privé avec Fred BUYLE, champion du monde
  • Apprenez à  approcher la faune sauvage au plus près, tel un mammifère marin, sans bulles
  • Les dauphins, baleines et requins habituellement craintifs deviendront curieux à  votre égard
  • De nouvelles opportunités de photographie
  • Des sites adaptés à  la pratique avec une logistique optimale
  • Repoussez vos limites en toute sécurité

La plongée en apnée ou plongée libre désigne une forme de plongée sous-marine basée sur l’interruption volontaire de la ventilation contrairement à la plongée en scaphandre autonome dans laquelle le pratiquant respire un gaz sous pression stocké dans des bouteilles de plongée. La plongée en apnée déclenche automatiquement le réflexe d’immersion partagé par l’ensemble des mammifères.

Bien qu’il soit difficile d’avoir des traces de cette activité, il semble que la plongée en apnée existe depuis la préhistoire, notamment pour le ramassage de coquillages.

Avant la naissance des techniques de plongée en scaphandre, on peut noter l’existence de cette activité :

Les travaux de Mario Mationi en archéologie précolombienne, à la fin des années 1960, prouvent que l’apnée alimentaire était déjà pratiquée aux Antilles, bien avant la colonisation, 4 000 ans environ.

  • au Japon, avec les Amas, des pêcheuses de coquillages.
  • en Corée, où cette activité masculine est devenue féminine au xixe siècle avec les Haenyo.
  • en Indonésie où les Suku Laut peuvent passer jusqu’à dix heures par jour dans la mer.
  • en Terre de Feu où il existe quelques traces. Ceci s’est arrêté avec l’arrivée des conquistadors.
  • en Méditerranée où l’apnée était encore pratiquée au milieu du xxe siècle. Il s’agissait de ramasser du corail rouge et des éponges, ainsi que quelques perles. Le corail servait au commerce avec, par exemple, l’Asie qui lui donnait une valeur symbolique. On retrouve du corail de Méditerranée au Tibet.
    Source Wikipedia

Filtrer par

Prix

Thèmes

Destination

Trip date